Dr P.Henry

Le Dr P. Henry posa le premier l’hypothèse que le méristème devait contenir toute l’énergie informative au développement des arbres. Il dénomma cette nouvelle face de la phytothérapie : la phytembryothérapie.

Le Docteur Pol Henry est né le 22 octobre 1918 à Profondeville en Belgique. Pendant la guerre 40-45, il suivit les cours de médecine dans les universités de Bruxelles (ULB) et de Gand (RUG). Il termine ses études à l’université de Louvain (UCL). Attiré par l’homéopathie, il s’orienta très tôt vers la phytothérapie. Grand observateur de la nature, par l’étude des effets d’extraits de bourgeons, il développa une nouvelle approche thérapeutique.

Par la mise en macération de bourgeons et jeunes pousses dans trois solvants différents (mais parfaitement complémentaires), il a trouvé le moyen d’extraire leur « quintessence » sous forme de macérat.
Le premier extrait de bourgeon qu’il étudia fut celui du Bouleau pubescent (Betula pubescens) active les macrophages du foie et permet le drainage des cellules de Kupffer qui avaient stocké du carbone colloïdal.

En rapport Entrées