Hydrolat

Selon la Phamacopée française, “les eaux distillées végétales, ou hydrolats, sont obtenues par entraînement à la vapeur d’eau de diverses parties de plantes aromatiques ou non. Elles sont constituées par la phase aqueuse recondensée (ou hydrolat) et séparée de l’huile essentielle quand il y en a.”

Concrètement, lors d’une distillation à la vapeur d’eau d’une plante aromatique, on obtient deux phases. Celle du dessus correspond à l’huile essentielle. Elle est totalement hydrophobe, c’est-à-dire qu’elle ne se mélange pas à l’eau. Celle du dessous correspond à l’eau de distillation communément appelée hydrolat. Elle contient une infime partie de principes actifs principalement hydrophiles, c’est à dire qui ont une affinité pour l’eau. A la sortie de l’alambic, l’hydrolat a souvent un aspect un tantinet laiteux, d’où son nom qui associe eau “hydro” et lait “lat”. C’est lorsque les microgouttelettes d’huile essentielle dépassent 1 micron que la solution se déphase.

Les hydrolats sont beaucoup moins puissants que les huiles essentielles, puisque leurs molécules actives sont très diluées. mais présentent de nombreux bienfaits. La définition de la Pharmacopée Française précise que les hydrolats sont issus «de plantes aromatiques ou non». En effet, les hydrolats peuvent être obtenus par distillation de plantes non aromatiques, contrairement aux huiles essentielles. Il est donc possible d’obtenir de l’hydrolat sans huile essentielle ! C’est le cas par exemple de l’hydrolat de Bleuet, de Tilleul ou d’Hamamélis. Les hydrolats sont souvent retrouvés sous le nom d’eaux florales également, bien que tous les hydrolats ne soient pas issus de fleurs !  Pour en savoir plus sur ces produits d’aromathérapie, version douce, suivez le guide.

Source: Compagnie des sens Vous trouverez sur ce site de nombreux conseils pour choisir et utiliser les hydrolats, par problème, type de peau ou de cheveux, propriétés.

Une autre source pour les propriétés, le site Aroma-Zone, bien connu de celles et ceux qui confectionnent leurs propres cosmétiques. Vous trouverez ci-dessous, en format pdf, leur document récapitulatif des principales propriétés de nombreux hydrolats.

Pour notre part nous avons commencé la confection d’hydrolats depuis cet automne, lors des ateliers “secrets de sorcières” des jeudis après-midis. Ils feront l’objet d’articles au fur et à mesure de l’avancement de cette activité.

En rapport Entrées