Les recettes et propriétés des hydrolats données ici sont majoritairement issues du tome 2 du "Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats" de Michel Faucon, pharmacien hospitalier, fondateur des laboratoires Phytophar et de la société de formation Ecole Aroma-Sciences. Tous les hydrolats faisant l'objet d'un article sur ce site ont été testés lors de nos ateliers "secrets de sorcières".

Nom latin de la plante

Hypericum Perforatum

Noms vernaculaires

Herbe aux mille vertus, Chasse diable, herbe de la St jean

Lien vers la fiche plante

Voir la fiche Mille pertuis

Floraison

Juillet à septembre

Parties utilisées

Sommités fleuries

Période de récolte

Idéalement à la St jean, sinon tant qu’il y a des fleurs et des boutons floraux.

Caractéristiques de l’hydrolat

Couleur incolore à rosé clair. Odeur fraîche typique de la plante. Saveur herbacée légèrement âpre. pH 4,3
Contrairement à son extrait lipidique (macérat), l’HA de mille pertuis ne présente aucun risque de photosensibilisation.

Indications thérapeutiques traditionnelles

Les sommités fleuries entières séchées de millepertuis sont inscrites à la Pharmacopée européenne et sont utilisées sous de nombreuses formes galéniques, HE, Extrait lipidique, teinture mère et jus pressé.
Selon Michel Faucon, par rapport à ces dérivés, l’HA de millepertuis n’est ni toxique, ni inducteur enzimatique, ni photosensibilisant, et ne présente pas d’interférence avec les médicaments.
Principales propriétés traditionnelles

Vulnéraire antiputride, cicatrisant, régénérant

Peaux irrités, gerçures, brûlures

Analgésique doux, pour douleur inflammatoires rhumatologique et musculaires légères

Décongestionnant respiratoire, notamment pour soulager les allergies saisonnières

Etats de choc, fatigues et tensions nerveuses. Décrit comme légèrement euphorisant.

Indications cosmétiques

Astringent doué d’effets tenseurs

Coups de soleil, piqûres d’insectes

Suggestions culinaires

Ratafia, vin apéritif ou digestif

Symbolique de la plante

Plante solaire du solstice d’été, on dit le millepertuis gorgé de soleil, de lumière.. c’est celui qui transmet la lumière, qui réveille la lumière intérieure.