Les Macérats huileux

Les articles remèdes et potions sont d'abord écrits comme des bases issues de mes apprentissages et de mes premières et plus, réalisations. Je souhaite les enrichir petit à petit en mode dialogue. Aussi, si vous avez des retours intéressants d'expérience, ou des questions, n'hésitez pas à me contacter je les rajouterai dans l'article.

Un macérat huileux s’obtient par extraction des substances lipophiles d’une plante par une huile végétale.
On s’en sert en :
• Cosmétique
• Thérapeutique
• Huile de massage

Les macérats huileux peuvent se faire à partir de plantes sèches ou de plantes fraîches. Mais alors, il faut être très vigilant car l’apport d’eau par la plante peut entraîner le développement de micro-organismes, bactéries et champignons qui pourraient empêcher une bonne conservation de la préparation. Lorsque l’on utilise les plantes fraîches, on peut prévoir un séchage partiel de 6 à 24 h. On dit que l’on fait préfaner la plante.

Conservation :

Les macérats huileux se conservent, dans un endroit frais (15-20°C) et à l’abri de la lumière, au minimum 1 à 2 ans sans problème, si on a bien respecté les consignes de fabrication. Leur conservation dépendra aussi de l’huile végétale utilisée.

Modes de fabrication

Et pour commencer la construction de cet article, deux petits discours par l’image (et le son)

Tout d’abord les excellent conseils de Christophe Bernard (naturopathe et herboriste reconnu) qui développe bien l’importance du choix de l’huile au départ…. pour celles et ceux qui préfèrent la lecture à la video voici le lien vers l’article

Et une autre video, plutôt en mode « tuto » par Christophe de Houdy du Chemin de la Nature. c’est avec ses cours que j’ai appris les bases des remèdes et potions que je présente.